Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur réversible ?

Rénover son habitat de manière éco responsable est devenu un enjeu majeur pour la préservation de l’environnement. L’installation d’une pompe à chaleur réversible est une des solutions de chauffage et de climatisation encouragée par le gouvernement dans son projet national de transition énergétique.

Malgré un coût élevé, l’acquisition d’un tel matériel se révèle être très avantageux grâce aux économies réalisées sur le long terme. De plus, des aides gouvernementales sont attribuées pour financer son achat et son installation.

Principe d’une pompe à chaleur réversible

Une pompe à chaleur réversible est une pompe à chaleur (PAC) dédiée à plusieurs utilisations, que ce soit pour la production d’eau chaude, pour chauffer ou climatiser une habitation. Il existe différents types de pompe à chaleur réversible, selon la source de calories utilisée (air, eau ou sol).

Concrètement, une pompe à chaleur réversible génère soit de la chaleur, soit de la fraîcheur. Une pompe aerothermique puise l’énergie dans l’air et est constituée de deux parties principales :

  • un groupe extérieur disposé hors du domicile ;
  • une ou plusieurs unités intérieures installées à l’intérieur du logement.

Fonctionnement pompe à chaleur réversible

Une pompe à chaleur réversible fonctionne suivant un cycle thermodynamique avec le même principe qu’un réfrigérateur. Le fonctionnement d’une pompe à chaleur repose sur un circuit frigorifique composé des quatre éléments suivants :

  • l’évaporateur
  • le compresseur
  • le condenseur
  • le détenteur

Lorsque la pompe à chaleur réversible est en mode chauffage, le processus est le suivant :

1- Le groupe extérieur récupère les calories de l’air extérieur grâce à l’évaporateur utilisant un fluide frigorigène. Le fluide caloporteur à basse pression s’évapore avant d’être envoyé au compresseur.

2- Le gaz est comprimé dans le compresseur afin d’augmenter sa température pour ensuite être dirigé vers le condenseur.

3- Le condenseur est disposé dans l’unité intérieur et c’est l’élément où les calories du gaz sont libérées avant que ce dernier ne retrouve son état initial (liquide). Ainsi, la chaleur produite peut être diffusée dans les pièces de l’habitation.

4- Le fluide passe par le détenteur en vue d’abaisser la pression pour pouvoir reprendre un nouveau cycle.

 

En mode climatisation, la pompe à chaleur réversible fonctionne en cycle inverse du mode chauffage. Les calories sont prélevées dans l’air intérieur et rejetées à l’extérieur.

Quelle pompe à chaleur réversible pour votre maison ?

Les pompes à chaleur réversibles sont divisées en trois grandes catégories, à savoir les pompes à chaleur réversibles air-air, air-eau et eau-eau.

pompe à chaleur réversible

Spécificités des pompes à chaleur réversibles air-air

Aussi appelées climatisations réversibles, cette catégorie de pompe à chaleur air-air assure la fonction de chauffage ou de climatisation selon les besoins. La dénomination “air-air” signifie que l’énergie absorbée par l’unité extérieure est transformée en air chaud ou en air frais à l’intérieur.

Dans ce cas de figure, l’unité intérieure peut être installée dans le faux plafond. Elle peut aussi être installée tel un radiateur contre un mur au ras du sol ou en hauteur.

Une pompe à chaleur réversible air-air permet de chauffer ou climatiser une ou plusieurs pièces, d’où les appellations systeme mono-split et système multi-split.

Spécificités des pompes à chaleur réversibles air-eau

Une pompe à chaleur réversible air-eau redistribue l’énergie à l’intérieur du logement sous forme d’eau chaude ou froide.

Dans ce cas, l’unité intérieure, aussi appelée module intérieur, transmet la chaleur aux radiateurs ou au plancher chauffant ou rafraîchissant, ainsi qu’au système de stockage d’eau chaude sanitaire.

Le chauffage et le rafraîchissement sont plus progressifs avec ce type de pompe à chaleur réversible, qu’avec un sytème diffusant de l’air chaud ou frais.

Pour une rénovation énergétique, le basculement vers un système de chauffage à pac air-eau ne nécessite pas le remplacement des radiateurs présents.

Spécificités des pompes à chaleur réversibles eau-eau

Une pompe à chaleur eau-eau diffuse aussi une chaleur ou une fraîcheur progressive. Elle est la plus performante, sachant que son efficacité ne varie pas en fonction de la température extérieure. Sa source d’énergie unique est l’eau souterraine.

Quel est le coût d’une pompe à chaleur réversible ?

Les facteurs faisant varier le prix d’une pompe à chaleur réversibles sont :

  • le coefficient de performance ou COP, indiquant l’efficacité du système en mode chauffage, mais aussi le coefficient de performance EER en mode climatisation.
  • le niveau de difficulté d’installation pompe.
  • les options proposées par la PAC, telles qu’un thermostat haut de gamme permettant de programmer la pompe.
  • la surface à chauffer ou à climatiser.

Le coût moyen d’une pompe à chaleur réversible air-air est de 100€/m². Une PAC réversible air-eau coûte entre 6000 et 8000€, installation incluse. L’installation d’un thermostat revient entre 100 et 300€. Par ailleurs, il faut tenir compte des frais supplémentaires concernant le contrat d’entretien (150 à 300€/an).

Pourquoi opter pour une pompe à chaleur réversible ?

Assurer un confort optimal en toute saison

Grâce à un seul système, il est possible de chauffer ou de rafraîchir les pièces de son habitation. Quelque soit les conditions climatiques, vous bénéficiez d’un confort idéal. De plus, certaines pompes à chaleur air-eau produisent de l’eau chaude sanitaire.

Système à fort rendement

Une pompe à chaleur réversible affiche un haut rendement énergétique, ce qui lui a valu d’être largement incluse dans les nouvelles constructions ou dans le cadre d’une rénovation énergétique.

Le rendement est calculé par le rapport énergie utilisée/énergie produite. Ainsi, un coefficient de performance de 4 signifie que le système fournit 4 fois plus d’énergie qu’elle n’en a besoin pour fonctionner. Un COP élevé indique un rendement élevé. Malgré un investissement initial important, la rentabilité d’une pompe à chaleur réversible sur la durée est plus que pertinente.

Meilleur contrôle de la consommation et large choix de paramétrage

Des modèles de pompes à chaleur réversibles sont programmables à distance via une application sur le smartphone. Vous avez ainsi la possibilité de visualiser l’état de votre chauffage ou climatisation et paramétrer le système selon vos besoins.

Vous pouvez par exemple réduire la temperature dans vos chambres à partir d’une certaine heure de la nuit. Le radiateur connecté peut également être mis en marche quelques minutes avant votre arrivée au domicile.

Moyen de chauffage et de climatisation écologique

Une pompe à chaleur réversible est considérée comme une énergie renouvelable, sachant qu’elle fonctionne à l’électricité et à l’énergie fournie par l’air, l’eau ou le sol. Avec un rendement positif, vous réduisez l’impact de votre consommation énergétique sur l’environnement. Un véritable atout comparé aux systèmes de chauffage traditionnels.

Le chauffage au fioul est le système rejettant le plus de CO2, responsable notamment du réchauffement climatique. Le chauffage électrique utilise l’énergie la plus onéreuse du marché, alors qu’il n’est pas particulièrement performant.

Éligibilité à certaines aides

Pour réduire le coût d’achat d’une pompe chaleur réversible, plusieurs aides financières ont été mises en place par l’État. Le but étant avant tout d’appuyer la transition écologique.

Les inconvénients d’une pompe chaleur réversible

L’unité extérieure d’une pompe à chaleur réversible à air peut générer une certaine nuisance sonore. Il peut se révéler indispensable de concevoir un emplacement spécifique sans pour éviter ce désagrément tout en veillant à ne pas créer une gêne visuelle.

Ce type de PAC est aussi sensible aux variations de temperature extérieure. Plus spécifiquement, votre PAC est beaucoup moins performant au-dessous de -10° (mode chauffage) et au-dessus de 30°C (mode rafraîchissement).

Une pompe à chaleur fonctionnant avec l’eau souterraine : ce qui engendre des travaux conséquents.

Les aides et subventions attribuées à l’installation d’une pompe à chaleur réversible

Comme pour une PAC non réversible, il est possible de bénéficier d’une aide pour l’installation d’une pompe à chaleur et climatisation.

Pompe à chaleur réversible et Prime Énergie

La pompe à chaleur est un appareil qu’il faut installer en suivant des normes strictes. Ces obligations réglementaires s’appuient sur trois grands paramètres à vérifier :

  • le climat
  • l’orientation et l’isolation de la maison
  • les différentes options d’installation (type d’installation, puissance, nombre de splits, type d’émetteurs, etc).

Le tarif d’installation de cet équipement peut grimper rapidement suivant ces différents paramètres.

Selon la technologie adoptée et la marque choisie, la fourchette de prix est comprise entre 5 000 € et 15 000 € TTC. Le gouvernement accorde aux propriétaires jusqu’au 31 décembre 2021 pour finir les travaux pouvant bénéficier des primes CEE ou Certificats d’Économie d’Énergie.

Le montant de cette prime énergie est calculé suivant votre revenu et le type de travaux. Elle prend la forme d’un chèque bancaire pouvant atteindre plusieurs centaines d’euros.

Pompe à chaleur réversible et taux préférentiel de la TVA

Le taux préférentiel de la TVA est valable pour l’acquisition d’une pompe à chaleur réversible dans une maison d’habitation éco-responsable fonctionnant avec des énergies renouvelables.

La TVA à taux réduit de 5,5 % est appliquée pour l’achat d’une pompe chaleur réversible en vue de remplacer un équipement de chauffage de plus de deux ans.

Le taux de TVA intermédiaire de 10 % est effectif pour l’installation d’une nouvelle pompe à chaleur par un professionnel de BTP qui doit lui-même fournir tout le matériel nécessaire (afin d’éviter le taux maximal de 20 %).

Votre PAC réversible doit être obligatoirement installée par un artisan professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour bénéficier du taux préférentiel.

Crédit d’impôt pour l’installation d’une PAC réversible

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE destiné à financer l’installation d’une pompe à chaleur réversible n’est plus en vigueur depuis le 1er janvier 2021. Toutefois, des mesures transitoires soumises à certaines conditions permettent une prise charge des dépenses réalisées pour une transition énergétique.

Le CITE s’applique aux ménages à revenus intermédiaires et prend la forme d’un montant forfaitaire à hauteur de :

  • 400 € pour une pompe à chaleur produisant de l’eau sanitaire
  • 2000€ pour une pompe à chaleur air-eau
  • 4000€ pour une pompe à chaleur géothermique

Le plafond du montant du CITE correspond à 75% des dépenses.

Parmi les rares pompes à chaleur réversibles non éligibles au CITE, on peut citer les pompes à chaleur chaud froid air-air de type climatiseur, car elles sont jugées très consommatrices d’énergies. Si le propriétaire l’estime utile, il est possible de bénéficier d’une aide supplémentaire via l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat. Il consiste à remplir un dossier dont le critère d’éligibilité dépend du niveau de revenu.

Les aides de l’ANAH envers les habitations modestes

L’Agence Nationale pour l’Habitat est garante de la préservation du parc privé de logements existants, ainsi que du développement de l’habitat. En d’autres termes, cette institution assure la décence des logements français. Ainsi, les aides qu’elle octroient sont destinées aux habitations les plus modestes pour qu’elles puissent offrir une meilleure qualité d’habitat.

En fonction des travaux nécessaires, deux types d’offres sont proposées :

  • l’offre Habiter Mieux Agilité est attribuée pour un changement de mode de chauffage, donc idéale pour l’installation d’une pompe chaleur réversible. Pour indication, avec des revenus très modestes, l’aide est équivalente à 50% du montant des travaux hors taxes.
  • l’offre Habiter Mieux Sérénité est destinée à tous travaux permettant d’apporter un gain énergétique supérieur à égal à 25%. La prime représente 30% du montant des travaux pour les foyers modestes avec un plafond de 7000€. L’aide prend en charge 50% des travaux pour les foyers très modestes et est plafonnée à 10000€.
Posts created 14

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut